Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
La naturopathie, comment ça marche ?

 

La Naturopathie est basée sur 4 lois fondamentales :

 

  • Hollisme : Considérer un individu dans sa globalité, c’est à dire son corps (organisme), son esprit (psychisme), sa spiritualité (religieuse ou non). Les dysfonctionnements peuvent se nicher dans chacune de ces trois sphères et se traduire en symptômes dans ces trois parties de l’être humain.

Ainsi, le Naturopathe veille à interroger chacun de ses domaines, pour en mesurer le bon fonctionnement. De nous jours, la sphère psychique et spirituelles se rejoignent souvent. Par spirituel, on entend généralement, est-ce que la personne se sent à sa place, sur la bonne voie, a t’elle confiance en la vie.
 

  • Vitalisme : La Vitalité ou force vitale, est ce qui fait pousser l’herbe, les fleurs, les arbres et tout le reste. Nous concernant, êtres humains, cette force invisible fait cicatriser les plaies, monter la fièvre et grandir les enfants. Nous naissons avec une force vitale qui nous est propre. Pour certains, elle est immense, pour d’autres non. C’est ainsi. Cela n’est pas maîtrisable. On l’utilise peu ou énormément, selon la vie que l'on mène, de l’écoute que l’on a de soi.

Le Naturopathe identifie le niveau de force vitale, et propose des conseils pour économiser la force vitale, parfois trop sollicitée. Comme s’il régulait le débit d’un robinet, il s’assure que la force vitale dépensée ne soit pas supérieure à ce que la réserve de la personne permet.
Les conseils qu’apporte le Naturopathe stimulent ce principe auto-guérisseur. Le corps sait comment se guérir. S’il ne le peux pas, c’est qu’il est trop fatigué, qu’il fonctionne mal, où qu’il y a des carences. En lui donnant tout ce dont il a besoin, en quantité suffisante, la force vitale prend le relais et répare, toute seule, naturellement.
 

  • Humorisme : Les humeurs sont les liquides du corps (le sang, la lymphe et le liquide interstitiel dans lequel baignent nos cellules). Elles sont notre terrain. En fonction de sa qualité, poussera le bon et/ou le mauvais. Ces liquides doivent rester sains, propres, pour assurer l’irrigation optimale de nos cellules. Ainsi, la force vitale peut circuler et agir. La toxémie est tout ce qui encrasse les humeurs. Elle regroupe les toxines produites par le corps (résidus de l’assimilation, déchet des cellules...) et les toxiques venant de l’extérieur (pollution, pesticides, tabac…).

Le naturopathe surveille le niveau de toxémie d’une personne. La balance doit être équilibrée entre la toxémie qui entre et celle qui est éliminée. Par diverses techniques, il peut en faire baisser l’entrée, augmenter élimination, ou les deux.
 

  • Le Causalisme : Chercher la cause de la cause. Un symptôme prend racine dans un déséquilibre ou un dysfonctionnement initial. La force vitale n’a pas pu le corriger, pour plusieurs raisons possibles. Il est finalement devenu symptôme (parfois silencieux très longtemps), puis pathologie.

Le Naturopathe cherche le dysfonctionnement initial. Comme il mènerait une enquête, il récolte des indices dans l’anamnèse. Ceux-ci le mènent à des pistes.
Parfois, il est parfois nécéssaire d'explorer plusieurs pistes avant de trouver la bonne. 

 

Top