Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Tecnhiques d'Hygiène Vitale


Le Naturopathe dispose de 10 techniques, dont 3 sont primordiales :
Je m'appuie sur elles, c'est fondamental dans ma démarche.
Elles sont la base de L'hygiène vitale



La Bromatologie : l’alimentation.
Nous sommes faits de ce que nous mangeons, on comprend donc bien l’importance de ce domaine.
Le naturopathe s’intéresse bien sûr à ce que contient une assiette, mais surtout à ce la personne est en capacité d’assimiler. Il ne suffit pas d’absorber des nutriments pour les assimiler. Il n’y a pas forcément de règles, chaque métabolisme, chaque intestin est différent.

Mes conseils restent toujours pratiques et réalisables pour la personne.
Je ne suis ni anti-viande, ni anti-lactose, ni anti-gluten. Je suis pour les bonnes soirées entre amis, même arosées.
Je suis partisane de faire le mieux possible, et surtout de se faire PLAI-SIR. On équilibre, au mieux, autour de ce pilier du bien-être.



La Psychologie : la gestion des émotions.
Nos émotions nous gouvernent bien plus que ce que nous pensons. Encore faut-il sentir ces courants nous traverser.
« Ca va passer », fonctionne à très court terme. Toutes les émotions mal gérées laissent des traces. Ces traces s’accumulent, forment des sillons dans lequel on retombe souvent sans comprendre. Parfois, le sillon se traduit en symptôme physique.
Le naturopathe n’est pas psychologue. Par les questions qu’il pose, son écoute attentive et sans jugement, il aide la personne à comprendre ses émotions et à savoir les gérer.

Bien que l'on puisse redouter ce moment, il est finalement agréable de revenir sur ce qu'il s'est passé. Je suis là pour le proposer. Libre à chacun de s'attarder ou non sur ce qui est arrivé. J'ouvre la porte et nous regardons ensemble, calmement ce qu'il y a derrière. Rien n'est anodin, ça vaut toujours le coup d'oeil.
Parfois de grandes prises de conscience s'opèrent. C'est un soulagement car la personne comprend enfin ce qui ne va pas, ce qu'elle doit travailler.
Nous abordons alors les différentes thérapies qui pourraient lui convenir, et en fonction de son choix, je l'oriente viers un thérapeute de confiance.



La Kinésilogie : le mouvement.
Ce qui ne bouge pas ne vit plus.
C'est grâce au mouvement que nos humeurs circulent et restent saine. Le mouvement permet une meilleure élimination des déchets.
On pense souvent au sport. Mais il y a d’autres moyens de faire de l’exercice. L’essentiel est de bouger, on est pas obligé de le faire intensément.

Je veille à ce que le niveau de sédentarité soit adéquat avec la force vitale de la personne, ses capacités, ses habitudes de vies.
J'ai toujours plusieurs alternatives à proposer, pour que la personne soit en capacité et motivée pour le faire. Petit à petit, aidée par les résultats positifs, la personne progresse jusqu'au niveau d'exercice qu'il lui faut.


Top